Versions Compared

Key

  • This line was added.
  • This line was removed.
  • Formatting was changed.


French

Charger la configuration

Avant d'utiliser l'ORM, il faut l'initialiser : le faire charger sa configuration depuis les différents fichiers utilisés.

Ceci se fait via une demande d'instantiation de la classe singleton OsamesMicroOrm.Configuration.ConfigurationLoader en appelant sa propriété Instance :


English

Charger la configuration

Avant d'utiliser l'ORM, il faut l'initialiser : le faire charger sa configuration depuis les différents fichiers utilisés.

Ceci se fait via une demande d'instantiation de la classe singleton 

Configuration loading

Prior to use ORM it is required to initialize it: make it load its configuration from several files.

It's done instantiating  singleton class OsamesMicroOrm.Configuration.ConfigurationLoader en appelant sa propriété Instance  by callings it's Instance property:




Panel
borderColor#DDDDDD
bgColor#F0F0F0
titleColor#000000
titleBGColor#F0F0F0
borderStylesolid

Sur cette page

Table of Contents
printablefalse



Code Block
languagec#
var init = OsamesMicroOrm.Configuration.ConfigurationLoader.Instance;


French

Dans l'application web démo de l'ORM nous proposons de le faire via un bloc static comme suit :


English

Dans l'application web démo de l'ORM nous proposons de le faire via un bloc static comme suit In ORM demo webapp we suggest doing this using a static block this way:


Code Block
languagec#
namespace WebOrmBusinessLogic
{
    public static class OrmInitialization
    {
        internal static OsamesMicroOrm.Configuration.ConfigurationLoader Orm;
        public static void Initialization()
        {
            if (Orm == null)
                Orm = OsamesMicroOrm.Configuration.ConfigurationLoader.Instance; 
        }
        
    }
}


French

Où placer cet appel ?

L'initialisation doit se faire au plus tôt dans le cycle de vie de l'application :

  • pour une application console ou Winforms, dans la classe de démarrage définissant "main"
  • pour une application web, dans Application_Start de Global.asax.cs

 

Pour  Pour aller plus loin : description technique

Dans ConfigurationLoader, l'initialisation de l'ORM passe par les points suivants, à . A chaque étape un contrôle est effectué avec arrêt en erreur possible.

  • Lecture des fichiers .xsd de schémas XML, fichiers .xml de templates et de mapping (vérification de leur existence)
  • Validation des fichiers XML avec les schémas
  • Chargement vers des variables internes des informations spécifiques au provider correspondant à la configuration active (implique vérification qu'une connexion active est définie, qu'il y a des informations de chaîne de connexion associée, que le provider correspondant est trouvé sur le système)
  • Chargement vers des dictionnaires internes des informations de templates 
  • Chargement vers des dictionnaires internes des informations de mapping.


English

Où placer cet appel ?

L'initialisation doit se faire au plus tôt dans le cycle de vie de l'application :

  • pour une application console ou Winforms, dans la classe définissant main
  • pour une application web, dans Application_Start de 

    Where to place this call?

    Initialization should happen at earliest stage of application lifecycle:

    • for a console of Winforms application, in startup class that contains "main"
    • for a web application, in Application_Start of Global.asax.cs

     

    Pour aller plus loin : description technique

    Dans ConfigurationLoader, l'initialisation de l'ORM passe par les points suivants, à chaque étape un contrôle est effectué avec arrêt en erreur possible.

  • Lecture des fichiers .xsd de schémas XML, .xml de templates et de mapping (vérification de leur existence)
  • Validation des fichiers XML avec les schémas

     Go further: technical description

    In ConfigurationLoader there are several steps for ORM initialization. At each step an error check is performed that can interrupt process.
    • Reading of .xsd schema files, .xml templates and mapping files (check that these files exist)
    • Validation of XML files using their schemas
    • Chargement vers des variables internes des informations spécifiques au provider correspondant à la configuration active (implique vérification qu'une connexion active est définie, qu'il y a des informations de chaîne de connexion associée, que le provider correspondant est trouvé sur le système)
    • Chargement vers des dictionnaires internes des informations de templates 
    • Chargement vers des dictionnaires internes des informations de mapping.